Le CBD : un anti-inflammatoire naturel

Publié le : 19 avril 20224 mins de lecture

Les vertus santé du CBD sont palpables et approuvées par de nombreux consommateurs et diverses études scientifiques. Si cet agent actif du cannabis aide efficacement à lutter contre le stress et l’anxiété, de récentes recherches confirment son action anti-inflammatoire potentielle. Sous plusieurs formes disponibles sur le marché, le cannabidiol est une solution naturelle recommandée aux personnes souffrant de pathologies qui se manifestent par des douleurs aiguës (articulaires, musculaires, etc.).

Comment le CBD agit-il pour soulager la douleur et l’inflammation ?

De nombreuses maladies provoquent une inflammation chez un individu. Cette dernière peut se manifester par des douleurs articulaires et une neuropathie. Elle peut également être provoquée par une intervention chirurgicale. En dehors des prescriptions médicales, ceux qui souffrent de ces pathologies peuvent opter pour le CBD et peuvent bénéficier de sa vertu anti-inflammatoire naturelle.

Ce cannabis médical n’a pas d’effets secondaires et agit en double action pour soulager la douleur. Le cannabidiol traite en ce sens les signes cliniques en activant dans le cerveau le métabolisme de la sécrétion de sérotonine. En outre, cette molécule extraite de la plante de chanvre a la capacité d’inhiber la réponse du système immunitaire aux inflammations microbiennes. Il est donc possible de traiter les maladies inflammatoires de manière radicale.

Existe-t-il une dose recommandée pour bénéficier de l’effet anti-inflammatoire du CBD ?

Il n’y a pas de dose précise recommandée pour bénéficier de la vertu naturelle du CBD anti-inflammatoire. Celle-ci dépend de la sensibilité de chaque consommateur sous l’effet de ce sédatif naturel à base de cannabis. De manière générale, chacun peut faire varier la quantité nécessaire en fonction de la présentation des signes cliniques de l’inflammation.

Dans tous les cas, la prise de cannabidiol en excès n’entraîne pas de dépendance ni d’effets secondaires majeurs. Pour en bénéficier, les sujets peuvent commencer par une faible dose et l’augmenter jusqu’à ce qu’ils ressentent un effet optimal. Par ailleurs, toute personne peut utiliser le CBD pour ses propriétés anti-inflammatoire en parallèle de ses traitements médicaux.

Quelles sont les différentes formes de CBD recommandées pour soigner les inflammations ?

Sous les différentes formes de CBD proposées sur le marché, chacun a le libre choix d’utiliser le produit adapté à son habitude pour soulager la douleur et l’inflammation. Toutefois, l’indication d’utilisation diffère légèrement selon le type de CBD (comestible, baume, lotion, etc.).

En effet, ceux qui souffrent de douleurs articulaires ou musculaires disposent d’une large gamme de baumes et d’huiles de massage. Ces variétés sont à appliquer dans la partie douloureuse du corps et leurs effets sont quasi immédiats. D’autre part, chacun peut également opter pour des produits comestibles tels que les fleurs de CBD, les huiles sublinguales à base de CBD. Tous ont des propriétés anti-inflammatoires et peuvent traiter les rhumatismes et certains types d’arthroses.

Plan du site