Peut-on conduire en ayant fumé du CBD ?

Publié le : 17 juillet 20223 mins de lecture

Ces dernières années, le CBD gagne en réputation en tant que produits présentant autant de bienfaits. Les produits à base de CBD se déclinent en différents types et il y a plusieurs moyens de le consommer. De nombreux consommateurs adorent fumer du CBD. Puisque commercialiser du CBD est légal en France, il suffit de commander les produits en ligne pour en profiter. Qu’en est-il de la conduite après la prise de CBD ?

Trouver des produits CBD auprès des boutiques dédiées

Si vous habitez à Nantes, sachez qu’il est facile de trouver des produits à base de CBD. Que vous ayez besoin de résines, de cristaux purs, de fleurs, d’e-liquides, d’huiles, … vous aurez juste à vous rendre dans les boutiques de CBD à Nantes. Il y a des boutiques physiques et des boutiques en ligne, il est bel et bien possible de commander à distance en bénéficiant d’une livraison rapide. Bien que ces boutiques dédiées soient multiples, il est conseillé de bien choisir pour bénéficier de la meilleure qualité des produits. Vous pouvez vous renseigner en ligne pour repérer les bons plans.

Fumer du CBD est légal en France

Si la commercialisation de CBD sous forme de fleurs ou de feuilles à l’état brut a été interdite, ces produits peuvent être de nouveau commercialisés suite à l’arrêté du 24 janvier 2022. Pour fumer du CBD, vous pouvez vous servir de l’huile en goutte, de la feuille brute, de la fleur, de l’e-liquide, … La consommation via vapotage est la plus préférée, mais il est également possible de l’inhaler avec utilisation de vaporisateur. Vous pouvez aussi verser quelques gouttes d’huile de CBD dans le tabac. Il est toujours conseillé de demander des conseils auprès des spécialistes pour pouvoir bien choisir le produit en fonction de vos besoins.

Conduire sous CBD représente un danger

Bien que le CBD présente autant de bienfaits, il est important de connaître également ses autres effets. Après la prise de CBD, il y a risque de vertiges et de somnolence. Conduire dans de tels états présente un danger pour la sécurité routière. Si jamais un accident survient, la gendarmerie peut effectuer un test salivaire. Un résultat positif peut vous exposer à des sanctions. Il est ainsi déconseillé de vous mettre au volant après avoir fumé du CBD. Il est important de savoir que les infimes traces de THC (inférieur à 0,2%) contenus dans le CBD légal peuvent disparaitre au bout de 6h. De ce fait, il est conseillé d’attendre à peu près 6h avant de conduire.

Plan du site